La variété s’appelle le crocus sativus. A la différence du crocus commun, il fleurit en octobre (pas au printemps !), un peu comme les colchiques (mais il n’est pas de la même famille).

Il faut un bulbe de 8 cm de « tour de taille » pour qu’il fleurisse la 1ère année.
Plus petit (appelé « bulbilles »), il fleurira à partir de la 2ème année.

On plante les bulbes en été, entre le 15 juillet et le 15 août.
Ils sont espacés  de 15 cm sur des lignes distantes de 30 cm.

Sur des surfaces assez grandes, pour des facilités de cueillette,  faire des rangées  de 4 lignes de bulbes, séparées de 30 cm de terrain nu ,  pour pouvoir y  marcher.
En terrain « humide », faire les rangées sur butte pour un bon écoulement de l’eau dans le passage à pied. L’eau de pluie stagnante est le pire ennemi du bulbe, qui pourrit.

Une exposition ensoleillée est nécessaire.

Les bulbes restent en place au moins 5 ans. Ils vont se multiplier.

Le bulbe du crocus à safran résiste à -15° C,  s’il est planté à 20 cm de profondeur).

Aucun arrosage n’est nécessaire : les pluies de septembre suffisent à le faire fleurir en octobre.

Précaution contre les prédateurs :

Clôturer la parcelle avec du grillage de 1m50 de hauteur,  dont la parie inférieure est enterrée sur 10 cm pour éviter le passage des mulots et campagnols qui dévorent volontiers les bulbes..

La clôture doit être efficace contre les sangliers notamment.